"Le snow, dans le temps, c'était un peu comme mes tricks... bordélique"

 

Début 1920

Plusieurs sports ont influencé la naissance du snowboard, notamment le surf,
le skate et bien entendu le ski. Ses racines datent peut être même du début
des années 20, lorsque les jeunes dévalaient les pentes enneigées accrochés
à des planches fabriquées à partir de futs en bois.

1929

Le premier "snowboard" est né des mains de M.J. Burchett: une planche de
bois sur laquelle on vient s'arnacher, au moyen de tissus et de brides.

1963

Un jeune adolescent nommé Tom Sims réalise dans le cadre d'un travail
scolaire, le premier "ski board".

1964

L'année où le snowboard est devenu sport à part entière. Sherman Poppen,
père d'une adorable jeune fille s'essayant aux joies de la luge, non pas assise
mais debout, attache une paire de ski dans le but de simplifier cette manoeuvre
périlleuse. Avec l'admiration de tous les jeunes du quartier, il décide de
développer son concept, le commercialisant tout d'abord dans son village, puis
par le biais des magasins de sports et de jouets. Il nomme son invention le
"Snurfer", de l'anglais snow (neige) et surf.

1970

En dévalant les collines sur des plateaux de restaurant, Dimitrije Milovich
décide d'améliorer à sa façon le "Snurfer" (dont les ventes avaient alors atteint
le million d'unités. Il s'inspire du surf pour ce qui est du shape et y ajoute des
carres en métal pour mieux crocher à la neige.

1973

Comment tenir sur une planche? Ce problème bien épineux est résolu
partiellement en 1973 grâce à des couches de gravier ou de verre, éparpillées et
collées sur la surface du surf. Plus tard, c'est grâce à des lanières en nylon,
fixées sur les pieds, que l'on résiste à la tentation de perdre l'équilibre.

1974

Flite Snowboards est fondé dans l'état du Rhone Island, sur la côte est des
Etats-Unis. Ses propriétaires s'attribuent la paternité des spoilers de fixations.
En 1992, l'entreprise ferme ses portes, n'ayant jamais réussi à écouler plus de
500 planches par année.

 


1975

Les premiers articles dans la presse grand-public commencent à fleurir ici et là.
"Newsweek", puis "Playboy", s'intéressent au phénomène snowboard, en
consacrant plusieurs pages à l'entreprise Winterstick de Dimitrije Milovich.
Ensuite, grâce à des petites annonces ciblées, surgissent les premières
commandes.

1976

La naissance d'un des premiers modèles à queue d'hirondelle. Les autres
modèles offrent des shapes arrondis au talon ainsi que des carres en acier
permettant de crocher en neige dure.

1977

Un autre petit génie, Jake Burton Carpenter, commence à expérimenter
différentes méthodes de construction dans son garage du Vermont. Après avoir
manié de façon experte le Snurfer dès le lycée, Jake était plein d'idées pour
améliorer la technique tenue de ce ces surfs des neiges.

1978

Winterstick et Burton sont présents pour la première fois au salon SIA
américain. Pas de ventes réalisées, mais un intérêt certain de la part de
quelques magasins de la côte ouest et des rocheuses.

1980

Les premières technologies issues du milieu du ski sont utilisées dans la
construction des boards. Burton met à profit les qualités des semelles en
P-Tex pour une meilleure glisse. Au même moment, son concurrent direct,
Dimitrije Milovich, fait faillite. Le nom Winterstick sera repris quelques années
plus tard par un entrepreneur américain.

1982

Bev Sander, une surfeuse de la côte est des Etats-Unis, démarre Avalanche
Snowboards avec deux copains. L'entreprise est créée en réponse à une forte
demande pour leurs snowboards "home-made".

1984

L'entreprise familiale Nidecker, basée en Suisse depuis près d'un siècle,
découvre le phénomène snowboard. C'est lors du tournage du film "Les nuits de
la Glisse" que le réalisateur français Thierry Donard propose à Nidecker de
fabriquer trois prototypes. Ce nouveau sport prend, semblerait-il, une réelle
ampleur de l'autre côté de l'Atlantique. L'association Nidecker - Donard, déjà
implémentée lors de l'immense phénomène monoski - permet donc la création
de la plus grande marque de snowboard en Europe.

1985

La plupart des magasins de ski refuse la vente de snowboards, ne souhaitant
pas s'associer à ce sport qualifé de dangereux. Des quelques 600 stations de
ski en activité en Amérique du Nord, seule une trentaine accepte la pratique du
snowboard. La même année, le premier magazine de snow voit le jour. De
"Absolute Radical", le titre passe par la suite à "International Snowboarding
Magazine".

 


1986

Les premiers pipes sont shapés, accompagnés de terrains spécialement
aménagés: sauts, tables de picnic, rails... Les stations ouvertes aux
snowboarders rivalisent d'ingéniosité. De l'autre côté de l'Atlantique, un
snowboarder nommé Régis Rolland fait fureur dans le film "Apocalypse Snow
2". Il lance sa propre marque, du nom du film: A-Snowboards.

1987

Le snowboard voit grand en Europe. De nombreuses compétitions sont
organisées en Suisse ou ailleurs. Nidecker conçoit le "Gun", un modèle aux
formes révolutionnaires, précurseur des modèles alpins courants.

1989

L'asymètrique voit le jour par le "Concept". Près de 10 années plus tard, en
1997, les snowboards asymétriques sont toujours appréciés par les fans des
courbes parfaites.

1990

Shaun Palmer exhibe fièrement son ventre tatoué "Palmer" sur le podium des
championnats du Monde. Un grand moment dans le cadre du snowboard de
compétition.

1992

Le snowboard devient de plus en plus populaire. Des jeunes loups comme
Camille Brichet rivalisent d'adresse et d'équilibre. Ils souhaitent sauter plus haut
encore... D'où la naissance des premières planches freestyle. La même année,
Camille s'impose aux championnats d'Europe.

1994

Le snowboard est déclaré sport olympique, ce dès 1998 et les jeux de Nagano.

1995

Terje Haakonsen s'impose au Mont Baker banked slalom, avec près de 4 sec.
d'avance sur son dauphin. Bien qu'il soit descendu en fakie tout le long...

1996

Les premières fixations step-in soft font leurs apparitions. Révolution ou...

 


1997

Près de 350 marques et un volume global de production annuel de près de
2mio. de planches. Le snowboard plafonne, ce suite à la crise économique en
Asie. Un marché gris de développe en Amérique du Nord et de nombreuses
marques exotiques font les frais de cette restructuration. Toutefois, le nombre
de pratiquants augmente en moyenne de 10% par an et les analystes prédisent
une croissance identique pour les 10 prochaines années.

1998

Le sport fait son entrée aux JO de Nagano. Le Canadien Ross Rebagliati
s'impose et attire l'attention du monde entier sur son échantillon d'urine. Terje
Haakonsen s'éclipse avec fracas, prétextant le manque d'éthique du CIO. Deux
stars en chasse une autre: Karine Ruby et Nicola Thost s'imposent
respectivement en géant et en pipe. Et un jeune suisse, Gian Simmen, étonne
son monde et gagne en pipe devant le norvégien Daniel Franck.